réduire anxiété

Réduire l’anxiété naturellement avec l’aide d’un psychomotricien

formateurdentiste santé Leave a Comment

Toutes les affections psychiques ne se guérissent pas forcément chez le psychologue ou le psychiatre comme nous avons très souvent tendance à le croire. Certains troubles émotionnels qui affectent notre psychomotricité peuvent nécessiter l’intervention d’un psychomotricien. 

 

L’anxiété, un trouble sérieux 

psychomotricien SENEGAL

L’anxiété est un état émotionnel désagréable caractérisé par des sentiments d’inquiétude, de nervosité et de malaise. Il existe de nombreux types de troubles anxieux, mais les plus courants sont le trouble d’anxiété généralisée, le trouble panique et le trouble d’anxiété sociale. Les symptômes du trouble d’anxiété généralisée comprennent un état de tension et d’inquiétude chronique et exagéré, parfois accompagné de symptômes physiques tels qu’un cœur qui s’emballe ou des nausées. Le trouble panique se caractérise par des attaques de panique récurrentes qui provoquent une détresse importante ou une altération du fonctionnement psychomoteur. Le rôle du psychomotricien est d’aider ces personnes souffrant de différents troubles psychologiques exprimés par le corps à retrouver un équilibre physiologique par la thérapie psychomotrice. 

 

Qu’est-ce que la thérapie psychomotrice ?

La psychomotricité ou thérapie psychomotrice est une forme de psychothérapie centrée sur le corps. Il s’agit de rééduquer les troubles corporels liés aux troubles psychiques vécus et exprimés de manière physique. Elle aide les patients à atteindre une croissance émotionnelle en interagissant avec leur environnement. Elle est principalement utilisée pour prendre en charge les personnes souffrant de divers types de problèmes psychologiques, notamment les troubles de l’humeur, les troubles anxieux, le  stress post-traumatique (TSPT) et les troubles de la personnalité.

 

La thérapie par la relaxation 

réduire anxiété

La relaxation réalisée par le psychomotricien est une conduite thérapeutique utilisant des techniques élaborées et codifiées. Elle vise une détente à la fois physique et psychique, un apaisement, ainsi qu’une attention au corps permettant son investissement et sa structuration (notions de schéma corporel et image du corps). 

 En cas d’angoisse ou de nervosité associée à la douleur, la relaxation visera à une détente physique (abaissement du tonus musculaire), pouvant amener à un état d’apaisement au niveau psychique. Favoriser un mieux-être psychocorporel. La relaxation permettra au patient de porter son attention ailleurs que sur sa douleur (elle sera détournée sur sa respiration, des images apaisantes, d’autres parties du corps que la zone douloureuse…). Elle sera un moment de calme dans sa journée. Elle recherchera également le relâchement des tensions musculaires inconfortables et inutiles parfois ajoutées à la douleur.

 

Pratiquer des activités psychomotrices pour gérer l’anxiété

réduire anxiété

Les activités psychomotrices sont des exercices physiques conçus pour améliorer le fonctionnement musculaire et le bien-être. Elles aident la personne qui les pratiquent à lutter contre les pensées d’insuffisance, la faible estime de soi, les inquiétudes chroniques ou la dépression. La recherche a établi un lien entre l’activité physique et des niveaux réduits de dépression, d’anxiété, de stress et une amélioration globale de la santé mentale. Le psychomotricien aide le patient qui souffre d’anxiété à trouver l’activité psychomotrice la mieux adaptée pour gérer son trouble émotionnel. N’hésitez pas à consulter un psychomotricien 

 

Le psychomotricien et l’anxiété chez les personnes âgées

réduire anxiété

L’anxiété gériatrique est une problématique fréquemment rencontrée, notamment au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Face au chamboulement psycho-corporel qui en découle, et au-delà de l’approche pharmacologique, le psychomotricien a un rôle à jouer en accompagnant ces personnes âgées dans le réinvestissement de leurs corps. La relaxation est une médiation couramment utilisée en psychomotricité, elle vise par le truchement du corps (les sensations, les mouvements, la respiration…) la réduction ou tout du moins la gestion de cette émotion désagréable qu’est l’anxiété. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.